Voyage voilier

 

« Majoritairement urbaine, la modernité a édifié une civilisation « hors-sol », déconnectée des réalités et des cadences naturelles, ce qui ne fait qu’aggraver la condition humaine et les dommages infligés à la terre ».
extrait de texte P RABHI. Terre et Humanisme

Notre goût du voyage, nous a entraîné dans une belle aventure humaine à bord d’un voilier de 10m.

Parti d’un rêve …. « découvrir le monde » et voyager au-delà des océans, nous avons fait l’acquisition de MARANA voilier acier d’occasion, et consacré un an de rénovation à le préparer pour un tour de l’Atlantique. Dans nos têtes une route plus ou moins tracée, mais une escale sure, l’Afrique : Le Sénégal.

L’aventure a commencé avec notre adhésion à Voiles sans Frontière. Nous voulions que notre voyage s’inscrive aussi dans une action de solidarité.

Nous étions 15 bateaux au départ de Lorient en juillet 2006 à voyager aux couleurs de Voile sans Frontière et à participer aux missions de santé et d’acheminement de matériel éducatif et scolaire vers des villages perdus du Sénégal , dans les méandres des fleuves Sine- Saloum et Casamance.

Le bateau nous a permis de découvrir, nos incroyables facultés d’adaptation aux changements de culture d’un peuple à l’autre. Dans ces villages loin, loin, très loin des villes,
il manque presque tout, du point de vue de «l’homme moderne », mais ce qui ne manque pas c’est le sens de l’accueil et la joie de vivre ensemble.
Le Sénégal est une terre d’accueil et ce n’est pas une légende !
Les villages nous ont adopté, nous ont offert leur modeste repas, et nous avons passé de longues soirées à discuter de nos mondes à la lueur du feu de bois, avec les enfants endormis sur nos genoux.
Dans les yeux de chacun brillait à la croisée de nos deux mondes, ce « Douni Paalga ».

Nous nous sommes enrichis de ces rencontres tout au long du voyage et
j’ai pris plus que jamais conscience de l’impact du développement sur notre environnement, et notre rythme de vie.
J’ai réalisé qu’il devient en effet très difficile en nous éloignant des lois de la nature, de mesurer les conséquences du développement sur notre planète.

C’est pourquoi avec " Douni Paalga " ,
nous encourageons le voyage, l’accueil  chez l’habitant ou au cœur des villages.
Dans le sens ou le voyage développe notre compréhension du monde, et entraîne le rapprochement entre les hommes en France ou à l’autre bout du monde.

Si vous avez un projet de voyage en bateau et que les actions de solidarité vous intéressent,
vous pouvez avec le lien suivant, retrouver Voiles sans Frontières.
et si vous voulez vous rapprocher des gens de bateau, de leurs expériences, nous sommes membres d’une association de constructeurs amateurs. ABV, Association Bois et Voiles.
Architecte, charpentier naval, professionnel du bateau, constructeur amateur en neuf ou rénovation, navigateur côtier ou hauturier, rêveur, sont les hommes et les femmes jeunes moins jeunes qui se retrouvent autour de la passion du bateau et de la mer dans un esprit de partage. Chaque année l’association est présente au Grand Pavois et une sortie en mer est prévue pour faire se rencontrer anciens et futurs adhérents. Récits de voyage, ou prêt de documentation, journées technique sur des chantiers professionnels ou amateurs sont des exemples de ce que propose ABV.